Vous êtes ici : Accueil > Quoi d’vieux ? > On a besoin d’vous pour la clôture !
Par : Thierry
Publié : 1er septembre 2013

On a besoin d’vous pour la clôture !

2 votes

La clôture avance ! Tous les piquets principaux ont été plantés.

Nos sommes en train de poser les jambages qui vont renforcer certains piquets. On espère que notre clôture sera ainsi plus solide et à l’épreuve d’un troupeau de sangliers légumivores déboulant du bois ...

Tiens, en parlant de sangliers : Il semblerait que cette semaine, nos carottes et betteraves aient fait les frais de quelque cochon sauvage en manque d’amabilité ou souhaitant faire pipi tout rouge ...

Donc, la clôture, ça urge !! Nous avons encore des légumes à récolter avant que porcins ou blaireaux affamés ne nous laissent plus que nos yeux pour pleurer !

Il reste encore beaucoup de choses à faire :

  • Finir les jambages.
  • Creuser une tranchée de 20 cm de profondeur tout le long de la clôture pour y enterrer le grillage.
  • Découper le grillage à la hauteur souhaitée. Si vous avez une pince monseigneur, apportez-la quand vous venez aider au jardin.
  • Tendre les fils de fer.
  • Poser le grillage.
  • Fabriquer 3 portillons et un portail.
  • Fêter la fin de la clôture avant l’hiver ...

Chaque Colocaterre profitera de cette clôture comme chaque Colocaterre a pu profiter de l’eau cet été, grâce au travail de nombreux adhérents ce printemps pour la mise en place du circuit de distribution d’eau et à ceux et celles qui ont rempli les baignoires tous les jours. Si on veut avoir une idée du travail accompli pour avoir de l’eau au jardin, c’est ici :

Le collectif est la force de notre Association, sachons le mettre en oeuvre. Si tout le monde donne un coup de main, petit ou grand, suivant son envie ou ses possibilités, on pourra finir le travail cet automne ... Un objectif qui paraissait irréaliste cet été, quand nous avons commencé à planter les premiers piquets, mais qui pourrait être facilement atteint avec l’aide de tous !

Alors, convaincus ? Venez nous rejoindre les mardis et samedis à partir de 17h00 au jardin. Et puis, si ça ne vous dit pas de planter des piquets, scier, découper, visser, palabrer ... il y a toujours du boulot à faire dans les parcelles collectives : Amender, arroser, biner, éclaircir, arracher les mauvaises herbes advantices, récolter, tondre, couper, palabrer ...

Et pour finir, comme vous avez pris le temps de lire cet article jusqu’au bout, petit cadeau bonus :

JPEG - 246.2 ko

Si vous voulez savoir pourquoi cet épouvantail éprouve une haine si tenace, c’est ici :